La configuration graphique du site ne s'est pas correctement chargé sur votre appareil (problème CSS). Nounou-Top ne fonctionnera pas correctement.

Veuillez svp nous contacter par email contact@nounou-top.fr ou via le tchat du site pour nous signaler ce problème.

Les motifs de licenciement de votre nounou
motifs licenciement nounou

Les causes de séparation : faute de la nounou ou changement de situation de l’employeur.

Pour licencier votre nounou sans passer par la case prud’hommes, une seule condition, primordiale : justifier d’une cause réelle et sérieuse.
Une cause réelle peut résulter d’une faute de votre nounou, ou bien d’un changement de votre situation familiale (votre enfant a grandi, vous allez travailler moins,….)
La cause doit aussi être sérieuse, c’est-à-dire nécessaire. Si vous réembauchez une nouvelle nounou quelques jours près le licenciement, il pourra être qualifié d’abusif.

 En CDD, vous ne pouvez licencier votre nounou que si elle commet une faute grave ou lourde (par exemple, pour vol, maltraitance,….)
Aucune procédure ne doit être respectée et aucune justification donnée  si vous souhaitez rompre le contrat de votre nounou pendant sa période d’essai.

Une modification de votre situation peut être un motif réel et sérieux.

Certains motifs, indépendants de votre nounou, peuvent vous amener à procéder à un licenciement. Ils doivent tous être réels et sérieux. Deux cas de figure :

  • Si vous pensez continuer à employer une personne à domicile pour garder vos enfants, rédigez un avenant indiquant les nouvelles conditions (horaires, salaires, lieu de travail etc). Si votre salariée refuse cet avenant, alors vous pourrez la licencier pour "refus de modification substantielle du contrat de travail".
 « Je n’ai plus les moyens de payer ma nounou. »
« Mon enfant est scolarisé »
« Je déménage »
  • Si vous n'avez plus besoin de faire garder vos enfants à la maison , alors la  licencier directement pour « suppression de poste »
 « J’ai une place en crèche »
« Ma salariée remplacée revient »

Le licenciement dû au comportement de la nounou

On distingue 4 types de fautes :

Faute légère
retard,...
Pas de motif de licenciement
Faute Sérieuse

non respect des consignes, retards répétés

Si cause réelle et sérieuse, motif de licenciement
Faute Grave

vol, abandon de poste, fumer en présence de l’enfant malgré interdiction au contrat, absences injustifiées et répétées, injures, refus d’effectuer une tâche

motif de licenciement sans préavis et sans indemnité de rupture
Faute lourde:une faute grave avec intention de nuireviolence

motif de licenciement, sans préavis, indemnité de rupture ou de congés payés, et l’employeur peut demander des dommages et intérêts aux prud’hommes.

Il n'y a pas de texte légal précisant ce qui est faute grave et ce qui ne l'est pas. Une faute grave viole le contrat de telle sorte que la poursuite de la relation de travail s’avère impossible.

En cas de dérapage, commencez par amorcer un dialogue, comme l'explique cet article du café des mamans.

Sanctionner les fautes de votre salariée

L'employeur lorsqu'il a connaissance d'une faute commise par son salarié dispose du pouvoir d'infliger une sanction disciplinaire.
Les sanctions les plus courantes sont:

  • L'avertissement,
  • le blâme,
  • la mise à pied disciplinaire,
  • le licenciement pour faute.
  Les amendes et autres sanctions pécuniaires sont interdites par la Loi

Les sanctions doivent être proportionnelles à la gravité de la faute commise par le salarié.

Pour pouvoir être sanctionnée, la faute du salarié doit avoir été commise dans le cadre de l'exécution du contrat de travail.

Une faute ne peut donner lieu qu'à une seule sanction, c'est la règle du non-cumul des sanctions disciplinaires. Ainsi, une faute ne peut pas donner lieu à un blâme + un licenciement. Mais si c'est une faute grave, vous pouvez effectuer une mise à pied conservatoire préalable au licenciement et non rémunérée, pour que votre nounou ne revienne pas à votre domicile.

Lorsque l'employeur découvre la faute du salarié il dispose d'un délai de deux mois pour envoyer par écrit au salarié une lettre (LRAR de préférence) mentionnant le ou les griefs retenus contre lui et la sanction appliquée.

Les motifs interdits

Il est interdit de licencier votre nounou pour un motif discriminatoire ; son sexe, ses origines, sa religion, sa santé.

Par ailleurs, il est interdit de licencier pendant le congé maternité de votre nounou et les 4 semaines de congés pathologiques.

 

Consultez également :

Licenciement de votre nounou à domicile : une procédure à respecter scrupuleusementprocedure licenciement nounou
Rupture du contrat avec votre nounou : les formalités à accomplir formalites licenciement nounou
Les fins de garde particulièrescas particuliers licenciement nounou
La fin du contrat suite à démission ou rupture conventionnelledemission nounou